L’engagement des bibliothèques françaises pour le développement durable et l’Agenda 2030

Bibliomancienne

Une maison pour nos amis les insectes (j’ai oublié lesquels!) dans l’espace extérieur pour les jeunes de la Part-Dieu, Bibliothèque de Lyon (France).

L’Assemblée Générale de l’ONU a identifié 17 objectifs de développement durable qui définissent l’Agenda 2030. Reconnaissant le rôle des bibliothèques en tant qu’actrices clé du développement durable, l’iFLA et les associations membres oeuvrent de façon stratégique pour concevoir des outils, promouvoir, expliquer, contextualiser ces efforts, produire des narrations et des retours d’expérience. Ces actions soutiennent l’engagement des bibliothèques dans une démarche durable au sein de projets territoriaux.

Je trouve particulièrement inspirant et porteur, le leadership des bibliothèque françaises à cet égard. L’Agenda 2030 de l’ONU devient « un outil stratégique et d’advocatie pour les bibliothèques » qui est activement mise de l’avant en France :

En cette période charnière, de changements et parfois de dérèglements…nous voulons montrer que les bibliothèques peuvent contribuer davantage au…

Voir l’article original 405 mots de plus

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s