Opération Jaja Box (3ème partie)

On attaque la 3ème et dernière partie….je l’espère ! Et j’espère aussi que vous avez bien suivi la 1ere et la 2ème partie de notre tuto sur le thème « Fabrique-toi, toi-même un dispositif de retrogaming »

Il s’agit ici de paramétrer notre double joystick et d’ajouter quelques roms de jeux plus ou moins anciens (Read Only Memory) Cliquez ici pour en savoir plus

le système de la Recalbox est très souple car en plus des jeux déjà installés vous pouvez ajouter les votre (hé, hé). Souple, libre et ouvert, le code est disponible ici sur Github pour les plus courageux qui seraient tentés d’ouvrir le capot.

Le plus simple pour copier des roms dans le dossier « share » de la Recalbox est de brancher votre Raspberry-Pi sur votre réseau domestique via RJ45 sur le modem ou via WIFI (vous vous souvenez que l’émulateur Recalbox est déjà installé sur notre Raspberry-Pi ). Vous ne pouvez pas (sous Linux) copier/coller sur la Micro SD du Raspberry-PI via USB directement.

La Recalbox sur Raspberry-Pi apparaît (comme par magie) en navigant sur votre réseau.

recalbox_reseau

Il ne vous reste plus qu’à copier dans le dossier « roms » sous »share » les roms téléchargées dans les dossiers correspondants classés par console (commodore, nes, snes…)

roms

Des sites de téléchargements de ROMS, il y en a beaucoup. Je vous conseille celui-ci

Le GRAND Moment arrive : celui de brancher la Jajabox (via HDMI ou adaptateur VGA) à un écran…

leap

C’EST PARTI !

dsc_0012.jpg
Et là MIRACLE !

dsc_2281

 

Avant de choisir vers quelle console ou quel ordinateur émulés, je vais me diriger, il va falloir calibrer les manettes. Ce calibrage des manettes m’a pris beaucoup, beaucoup, beaucoup… de temps car une des deux manettes n’était pas reconnue. J’ai recâblé dix fois le PCB (printed circuit board) qui fait le lien (contrôleur USB) avec le Raspberry-Pi. Avant de m’apercevoir que je n’avais (peut-être) pas acheter le modèle le plus adapté. F**ck ! Je vous conseille celui-là

dsc_0008
On garde un clavier raccordé via USB au Raspberry-Pi : C’est plus pratique pour naviguer dans les menus de la Recalbox
dsc_0009
Notez au passage que notre Recalbox peut aussi faire office de Media Center mais ça c’est une autre histoire…
dsc_2283
C’est parti !
dsc_2282
OUI ! 2 manettes détectées \\0// Joie !
dsc_0011.jpg
Il suffit maintenant d’attribuer chaque boutons…

J’ai pris comme modèle la répartition de la manette de la Super Nes, à savoir :

manette-pour-super-nintendo-snes
4 directions du pad, select, start, X,Y, A,B, LT, RT

La récompense :

dsc_2280dsc_2284dsc_2285

LET’S PLAY & ENJOY !

3 Comments

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s